C'est une bonne nouvelle : le cycle des conférences devrait reprendre au mois de novembre 2021 !!!

 

Pour assister à la conférence, il faudra respecter les consignes sanitaires en vigueur.

Le passe sanitaire sera exigé et le port du masque est obligatoire.

Attention, le nombre de places est limité.

 

 

PROGRAMME 2021/2022 :

 

Le conférencier :

Alain Le Hérissé, amateur d’art et de botanique, ancien géologue CNRS et membre de l’Arche aux plantes.

 

 

 

La conférence :

Mathurin Méheut nous a laissé une œuvre abondante et variée et dès ses premiers travaux il s’intéresse au monde végétal, thème de cette conférence.

Dans les années 1900, dans la mouvance de l’art nouveau, le thème du végétal est très en vogue et dans l’Encyclopédie artistique et documentaire de la plante de M.P. Verneuil, Méheut, associé à d’autres artistes, fournit des modèles aux arts décoratifs pour en renouveler l’inspiration. Il propose aussi son synthétisme de la nature dans d’autres domaines de la création, notamment le textile, batik, motifs de broderie et de dentelle.

Durant les longues années de guerre ensuite, sa sensibilité et son admiration pour la beauté de la nature, la flore et la forêt, l’aideront à surmonter les épreuves.

Dans deux autres ouvrages remarquables,  Etude de la forêt paru en 1927 et La plante exotique paru en 1931, Mathurin Méheut met encore son talent au service de la nature, associant la précision du botaniste et l’interprétation libre de l’artiste et du coloriste.

Ainsi dans toutes ses réalisations, l’artiste nous laisse une œuvre riche et précieuse du point de vue de l’histoire naturelle, mais avec aussi une réelle valeur esthétique du point de vue de l’art pur.

 

 

Le conférencier :

Sylvain Mabon,  producteur passionné des Pépinières Indigènes à Plomelin.

Ancien agent de voyages, guide en arboretum, aujourd’hui producteur d’étonnantes comestibles à Plomelin, mes passions ont fusionné pour offrir aux plus curieux,  des plantes qui feront voyager les papilles, ouvriront les esprits par-delà les mers et sublimeront d’exotisme les potagers.

 

 

La conférence :

Ube, bangpung, gotu-kola, num-num, congona, mais aussi citronnelle australienne, menthe indienne ou muscade boréale…. Autant de saveurs, de continents, d’usages, de coutumes , d’histoires et de peuples autour d’un unique leitmotiv : la recherche du goût.

 

Les Pépinières indigènes sont nées de la passion des végétaux tout autant de celle de la cuisine.

Une curiosité culinaire insatiable me pousse toujours à enrichir ma collection de pépites botaniques comestibles hélas trop peu connues.